Vous êtes ici

Élias : « Né-fée ! »

  • Stéphane Bientz © Bruno Michellod

STÉPHANE BIENTZ

« Sur ma bouche un bâillon
sur mes paumes
l’ombre sanglante de mes poings fermés :
et sans cesse,
mon cœur lassé à serrer. »

Élias : « Né-fée ! » est une pièce marionnettique. Dans une société dont les normes sont dictées par le vacarme des dominant·e·s, comment faire entendre sa voix singulière ? À travers le titre, je questionne ainsi le parcours envisagé du personnage principal : au début, c’est l’injure crachée par les autres, ces autres qui le déterminent en le réduisant à sa spécificité corporelle « hors norme » ; à la fin, ce serait le héros lui-même qui crie au monde sa victoire d’être qui il est. Élias est celui qui désobéit à l’ordre établi, qui porte une complexité de l'identité de genre, il est celui qui conteste les représentations dominantes pour faire valoir d’autres devenirs humains possibles et qui dit : je suis ce que je suis. La marionnette me semble l’instrument parfait pour porter cette proposition et ouvrir l’imaginaire à ces questions.

 

Auteur, comédien et marionnettiste, Stéphane Bientz partage son activité entre écriture, scène et interventions artistiques. Sa première pièce jeunesse Hématome(s), plusieurs fois primée, est publiée aux Éditions Espaces 34. Une main se lève est publiée aux éditions Théâtrales en septembre 2020 dans le recueil collectif Liberté, égalité…
En 2017, il cofonde avec le plasticien Bruno Michellod la compagnie de marionnettes La Barbe à Maman. Leur première création, Mauvaises Graines (création janvier 2021) parle d’exclusions contemporaines. 

Aide à la création Artcena.
Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.