La Chartreuse au bout des doigts

Table tactile Chartreuse
Table tactile Chartreuse
  • DR
  • DR

Une table tactile grand format sur les archives artistiques et patrimoniales

La table numérique a été présentée au public dans le cadre de la Nuit secrète (3) du 12 avril 2014.
Programme financé par le plan de numérisation 2013 du ministère de la Culture et de la communication
Cette phase du programme rend accessible sur une maquette 3D les archives artistiques (créations théâtrales, musicales, chorégraphiques, plastiques) du centre culturel de rencontre depuis 1973 et les données patrimoniales (archéologiques, historiques, restaurations et travaux).
Ce projet de longue haleine concerne dans un premier temps le cloître Saint-Jean, secteur occupé à l’origine par le palais du cardinal Étienne Aubert et regroupant les lieux des principales activités de la Chartreuse.

Un défi ambitieux qui ne cessera de s'enrichir au fil du temps.
 
La table tactile de grand format présente aux visiteurs les maquettes 3D des transformations de la Chartreuse entre le XIVe et le XXe siècle, des lieux rarement accessibles au public (la machinerie du tinel, les fours de la boulangerie, les caves, etc.) et une partie des événements artistiques accueillis depuis quarante ans.
L’interface ludique et intuitive permet à plusieurs utilisateurs de manipuler de manière indépendante leur sélection d’images. Ce dispositif constitue un formidable outil de médiation pour nos différents publics : touristes, résidents, chercheurs, jeunes, etc.
 
Des trésors iconographiques : les grands noms de l’histoire de la Chartreuse
La recherche dans les archives permet de (re)découvrir de très nombreuses photographies, notamment une imposante collection de clichés de Roland Laboye. Elles immortalisent, entre autres, la présence des chorégraphes Carolyn Carlson, Merce Cunningham, les spectacles de Patrice Chéreau, Philippe Avron, Claude Evrard, Michaël Lonsdale, Jean-Paul Farré, les visites de François Mitterrand et Jack Lang, les expositions de plasticiens internationaux comme Timothy Hennessy ou Michaël Lechner, les tournages de films et séries télévisées, le festival du logiciel, les cellules avant et après les travaux de restauration dont celle d’Hélène Cingria
 

Financement

Union européenne - Fonds européen de développement régional (FEDER) / Ministère de la Culture et de la Communication - plan de numérisation 2013 / Direction régionale des affaires culturelles Languedoc-Roussillon / Edis pour l’Art
 
Recherche et conception
Aurélie Favre-Brun (mission numérisation des archives et modélisation 3D, la Chartreuse), Shirin Heinrich (mission archives, la Chartreuse), Catherine Gilly-Corre et Pierre Marron (services du patrimoine et des travaux de la Chartreuse)

 
Réalisation
SPIX - multimedia / studio PIXXIM - maquettes virtuelles interactives / INDEEGO GAMES / POLYPIXEL - réseau d’affichage numérique / 8 numérique - numérisation des archives audiovisuelles

 
Les photographes
L’agence AIGLES, Maryan Daspet, Alain Gas, Jeanne Davy, Philippe Delacroix, B. Fougeyrollas, Christian Gibey, Roland Laboye, Georges Méran, Régine Rosenthal, Jean-Pierre Thesson

Et les photographes de la Chartreuse
Aurélie Favre-Brun, Catherine Gilly Corre, Pierre Marron, Anny Milovanoff, Alex Nollet, Bernard Tournois

 
Remerciements particuliers
François de Banes Gardonne, directeur de la Chartreuse (2005 - 2013), initiateur du projet Chartreuse numérique, Delphine Christophe, conservateur régional des monuments  historiques, Drac Languedoc-Roussillon, Danièle Akmen, illustratrice Les équipes de recherche, Anne Allimant-Verdillon, historienne, archéologue des jardins, Alix Audurier-Cros, géographe, historienne des jardins (ARTOPOS), Alain Girard, conservateur en chef du patrimoine du Gard, Andreas Hartmann-Virnich et Christian Markiewicz, archéologues (Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée), Isabelle Parron-Kontis, directrice générale Archeodunum SAS, Lyon, Jean-Pierre Piniès et Christiane Bellan, ethnologues, ethnopôle GARAE, Alexandre Podgorny, archéologue, Claude Pribetich-Aznar, architecte du patrimoine, Bernard Sournia, conservateur honoraire du patrimoine, Jean-Louis Vayssettes, Drac Languedoc-Roussillon, L’École Nationale des Sciences Géographiques, Le laboratoire MAP UMR 3495 CNRS/MCC, Archives municipales : Villeneuve lez Avignon, Marseille, Avignon, Médiathèque Ceccano d’Avignon, Les archives du spectacle, Nicolas Diederichs, Musée de la Grande Chartreuse - la Correrie
 

L’Europe s’engage en Languedoc-Roussillon avec le Fonds européen de développement régional.