La Fabrication de la preuve

  • Guillaume Corbeil © Le Quartanier Justine Latour

Guillaume Corbeil

 

Se jouant des codes du théâtre documentaire, La Fabrication de la preuve raconte l’histoire de Jeffrey Alan Lash, un Américain qui a persuadé son entourage qu’il était un agent secret mi-homme, mi-extraterrestre. Si l’acteur sur scène se présente comme étant Guillaume Corbeil, bien vite sa réalité d’auteur de théâtre en pyjama à la maison lui paraît trop étroite. Il part donc à Hollywood mener une enquête sur Lash. Peut-être volontairement, il se voit propulsé dans un thriller halluciné, qui n’est pas sans rappeler le délire de ce même Jeffrey Alan Lash. La pièce se veut un plaidoyer pour la fiction, nécessaire pour rendre habitable un monde sinon absurde et inhospitalier.

Guillaume Corbeil a écrit des livres, des scénarios et quelques pièces de théâtre, dont Nous voir nous (Cinq visages pour Camille Brunelle) qui a été représentée à Avignon en 2014 au Théâtre de la Manufacture et a reçu de nombreux prix. En 2018, une autre production de la pièce prend l’affiche au 11-Gilgamesh. Ses pièces sont publiées chez Leméac Éditeur.

Bourse de résidence « en réciprocité » CEAD-Montréal/Chartreuse.

Dans le cadre de la Commission permanente de coopération franco-québécoise, le programme « C-Créée : Chartreuse – CEAD / résidences, bourses d’écriture et échanges d’expertise » est soutenu par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la République française (Consulat général de France à Québec).

 

 

DE QUOI HIER SERA FAIT
Barbara Métais-Chastanier

Second volet d’un diptyque consacré aux utopies, De quoi hier sera fait prend la suite de Nous qui habitons vos ruines. Après avoir exploré les enjeux de l’utopie aux champs, Barbara Métais-Chastanier commence son travail d’écriture et d’enquête sur l’utopie urbaine. C’est dans cette perspective qu’elle souhaite travailler au Centre des auteurs dramatiques à Montréal en mettant cette résidence sous le signe de la ville.

Barbara Métais-Chastanier est l’autrice française qui bénéficie de la résidence en réciprocité à Montréal du 16 août au 13 septembre 2018.