Zabou Breitman

  • Logiquimperturbabledufou © Vincent Berenger-Une création du Théâtre Liberté

Logiquimperturbabledufou

Quatre personnages, qui évoluent, changent, se changent, sont tantôt patients, tantôt médecins ou infirmières ; Ils parlent ou ne parlent pas.
Ils agissent ou bien sont, tout simplement.
Ils dansent parfois, montent à cheval, chantent.
Deux garçons et deux filles d’une vingtaine d’années, propulsés dans le monde tumultueux des névroses terribles ou drôles, absurdes et effrayantes, celles d’hier ou d’aujourd’hui, et qui tentent désespérément de trouver une place à l’amour.

 
Les textes viennent de sources diverses, de supports éclectiques : du documentaire (La Borde), de la littérature (Lewis Carroll, Tchekhov) du théâtre (Shakespeare) des sources personnelles, extraits de journaux, notes intimes, faits divers. Le collage de toutes ces  provenances demeure une aventure sourde, un élan souvent inconnu et diffus, dont la représentation tente « obstinément d’achever un souvenir », comme nous le faisons avec la vie même.

metteuse en scène/conceptrice du spectacle Zabou Breitman
assistante Diane Derosier
acteurs Antonin Chalon, Camille Constantin, Rémy Laquittant, Marie Petiot
chorégraphe Gladys Gambie, Fred Blin, Yung-Biau Lin
décoratrices/scénographes Audrey Vuong, Zabou Breitman
costumes Cédric Tirado, Zabou Breitman

Actrice de cinéma et de théâtre, metteuse en scène et réalisatrice Zabou Breitman a reçu trois César pour son premier long-métrage Se souvenir des belles choses ou le Molière de la meilleure mise en scène et du meilleur spectacle pour L’Hiver sous la table de Roland Topor, ou encore le Molière du théâtre privé et celui de l’adaptation pour sa mise en scène du spectacle Des gens, d’après Raymond Depardon. Dernièrement elle a mis en scène des textes de Lydie Salvayre.

Production du Liberté, Scène nationale de Toulon. Avec le soutien du Théâtre de Châtillon, de anthéa, antipolis, théâtre d'Antibes et de la Chartreuse-CNES.