Sylvie Marchand

  • Habiter Le Monde Sylvie Marchand © Lionel Camburet

La peau de l’Amérique, Routes transhumaines

En 2014, le public de la Chartreuse a pu découvrir Continent Rouge - installation et parcours sonore - créé en collaboration avec des artistes tarahumaras, mexicains, espagnols et français. Au cours de cette création, s’est déployé un « laboratoire intertribal de création in vivo » au croisement des questions anthropologiques, éthiques et esthétiques que posent le contact entre cultures autochtones et allochtones. Pour donner suite à cette expérience de création, la Société des Arts Technologiques de Montréal m’a invitée à réfléchir à une forme capable de prolonger cette dynamique au Québec avec des poètes innus et cris.
Sylvie Marchand revient avec ce nouveau projet d’écriture : La peau de l’Amérique, une réflexion sur son expérience du territoire américain à partir d’archives filmiques et photographiques collectées au Mexique (Sierra Tarahumara), aux USA (Arizona, Louisiane et Mississippi) et au Canada (Alberta et Québec). Elle sera accompagnée, pendant la deuxième partie de sa résidence, de son collaborateur artistique Lionel Camburet, scénographe et de Lelio Moehr, réalisateur.

Sylvie Marchand est autrice, réalisatrice, artiste multimédia. Elle a acquis une double formation aux arts du cirque et à l’anthropologie (Ph.D. Sorbonne et diplôme de Langues Orientales). Artiste polymorphe dont le champ d’expérimentation se situe aux points de contacts entre groupes humains, Sylvie Marchand, avec la Compagnie Gigacircus, crée des dispositifs numériques multisensoriels.

Partenaires et soutiens Société des Arts Technologiques, Montréal, Canada ; Festival Présence Autochtone, Montréal, QC, Canada ; Sagamie, Centre d'Art d’Alma, QC, Canada ; Alliance Française de Mexico D.F. ; Institut Français ; Région Poitou-Charentes, France ; Chartreuse-CNES.