Studio Européen des écritures pour le théâtre

  • Studio Européen 2015 © Alex Nollet/La Chartreuse

1ère session consacrée à l'écriture pour adolescents

Lancement du Studio Européen des écritures pour le théâtre
créé par la Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle,
l’Ecole Nationale supérieure des arts et techniques du théâtre-ENSATT 
et la SACD 
 
Rencontres professionnelles
Cette première session du Studio Européen s'inscrit, en 2015, dans le cadre de "La Belle Saison avec l'enfance et la jeunesse" et se consacre particulièrement à l’écriture pour adolescents.
 
La Chartreuse accueille, du 8 au 12 juin, 16 jeunes écrivains de France, d’Europe et d’ailleurs afin de lier connaissance et de confronter leurs travaux, leur vision du théâtre et leurs perspectives de création.
Fanny Sorgo (Allemagne), Louise Ëmo (Belgique), Liu Xi (Chine), Kim Jun-ho (Corée du Sud), Dino Pešut(Croatie), Joan Yago (Espagne / Catalogne), Diana Luque (Espagne), Lotte Vermeer (Pays-Bas), Iva Brdar(Serbie), Louis Bonnard (Suisse), Pauline Picot et Ronan Mancec, respectivement proposés par la SACD et les éditions Quartett et Théâtrales, et les étudiants de l’Ensatt, Mathilde Soulheban, Léonie Pascal-Pelissier, Nicolas Barry, Pablo Jakob seront accompagnés, dans leurs discussions autour de leurs projets d'écriture, par 5 auteurs reconnus de la scène théâtrale contemporaine : Enzo Cormann, directeur artistique du Studio, Mathieu BertholetFabrice MelquiotPauline Sales, et l’auteur catalan Carles Battle
Guillaume Poix et Katherine Mendelsohn seront les traducteurs-passeurs de ces travaux.
 
Ce studio est conçu pour permettre à ces jeunes auteurs de confronter leurs travaux, leur vision du théâtre et leurs perspectives de création, dans le but à la fois de créer la rencontre autour des questions communes et des divergences, et d’enrichir la singularité de chacun.
C’est la première fois qu’une telle initiative, rassemblant jeunes écrivains de théâtre français et étrangers, est mise en œuvre en France. Ce Studio Européen est destiné à se développer au cours des prochaines années. Souhaitons que cette expérience conduise aussi à la mise en place de résidences internationales de jeunes artistes du spectacle vivant.
 
Sa première édition est réalisée en partenariat avec l’Institut Ramon Llull, le Programme Odyssée–ACCR, avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication, de l’Arts Council of Korea, de la SACD Belgique, de la Société Suisse des Auteurs, de l’université Carlos III de Madrid, de l’Université des Arts d’Utrecht. Remerciements à l’ASSITEJ Serbie, à l'ASSITEJ France, à l’Institut Français de Serbie, au Ministère de la Culture de Croatie, à l’Institut Français de République de Corée et à la Sala Beckett.