Pop-up Rhapsodie

  • Natacha Muet © Vincent Muteau
  • Cyrille Atlan © DR

NATACHA MUET et CYRILLE ATLAN

Théâtre du Rugissant / Occitanie Pyrénées - Méditerranée

Pop-up Rhapsodie est un tour de chant marionnettisé pour quatre voix féminines, chansons polyphoniques illustrées en marionnettes dans un « piano pop-up », un piano à queue-castelet. Une symphonie vocale inspirée des musiques du monde et de la musique narrative, accompagnées au piano, à l’accordéon et aux percussions corporelles. Chansons à texte, parlant de l’intime, de la femme, de ces « lignes de faille » qui sont aussi l’endroit de la révolution. Une création à la croisée du son, de la peinture et du texte, imprégnée de surréalisme et d’arts premiers.

Durant cette résidence, Natacha Muet et Cyrille Atlan écriront de concert - musique et texte - en partant du matériau tiré des laboratoires de recherche avec Steffie Bayer, Tamara Incekara et Sarah Mahé, co-autrices de plateau.

Création en juin 2020 au SMAD, maison de la musique, Cap découverte (81).

Chanteuse, pianiste et accordéoniste, compositrice pour le théâtre et le cinéma, Natacha Muet a toujours écrit pour l’image. En 1995, elle cofonde le Théâtre du Rugissant avec Arnaud Vidal, compagnie de théâtre forain et marionnettes en musique. En 1996, elle cofonde la Cie des Chiffonnières avec Camille Trouvé et Steffie Bayer, compagnie de marionnettes en musique. Elle signe la composition de musiques de spectacles et de courts-métrages. Chef de choeur et arrangeuse de la chorale La Rugissante, elle écrit également les arrangements d’un répertoire de chant du monde interprété par une trentaine de choristes.

Après des études de lettres et un apprentissage des textes dramatiques à travers le travail du corps avec Nadine Abad, Cyrille Atlan apprend les techniques de la marionnette avec Alain Recoing. Aujourd’hui elle partage son temps entre la transmission du théâtre, son métier de comédienne et de marionnettiste et l’écriture. En 2008, elle écrit la pièce de théâtre Considérations. En 2017, elle est l’autrice d’une trilogie dont Alger La Rouge qui est lauréate du prix SACD en 2018 et La Marche des Pleureuses qui reçoit la bourse à l’écriture SACD 2018 Écrire pour la Rue.

Production Ville de Graulhet (81) ; La Maison de la musique SMAD-Cap découverte, Le Garric (81) ; La Lisière, Résidence de création artistique des arts en espace public, Bruyères-le-Châtel (91) ; la Fabrique Mimont, Cannes.

Avec le soutien du Centre culturel Pablo Picasso, Homécourt (54) ; du Festival Le Temps des Cerises, Bernay (27) ; de Marionnettissimo, Tournefeuillle ; de la Chartreuse-CNES.