La mer, le climat, la végétation et leur influence sur la constitution de l’être humain

  • Iva Brdar © Marina Cetkovic

IVA BRDAR

Serbie — Allemagne

Un été torride. Dans une petite ville balnéaire de la Méditerranée, arrive un bateau de croisière plus grand que la ville elle-même. Trois mille touristes envahissent le noyau historique. Un garçon, deux entrepreneurs locaux, les touristes et la végétation ont chacun une vision différente de la ville. Soudainement, il se met à neiger en plein milieu de l’été. Les glaciers se forment dans la baie et bloquent le bateau. C’est si romantique, comme dans Titanic. Les touristes font des selfies. L’entrepreneur rédige une annonce inspirée pour Airbnb. Les premières évaluations positives sont rendues publiques.

Iva Brdar a fait des études de dramaturgie à la Faculté des arts dramatiques de Belgrade et un master d’Études théâtrales à Paris 3 – Sorbonne Nouvelle. Sa pièce Pouces en l’air a reçu le prix Brücke Berlin Theaterpreis sous le patronage d’Herta Müller et le prix Sterijino Pozorje en 2018 et a été mise en scène entre autres au Schauspiel Stuttgart et au Cherry Arts Ithaca. Les Géraniums ne meurent jamais a reçu le prix du meilleur texte dramatique engagé au Concours de la fondation Heartefact en 2018. Ses pièces ont été traduites en anglais, allemand, français, italien et tchèque. Elle est représentée par Rowohlt Theater Verlag.

Avec le soutien de la République de Serbie – ministère de la Culture et de l’Information ; Creative Europe i-Portunus aide à la mobilité ; de la Chartreuse-CNES.