FAI-AR – Formation supérieure d’art en espace public / Marseille

  • FAI-AR © Augustin-le-Gall

De l’écriture à la partition : la dramaturgie des arts en espace public

La FAI-AR revient à la Chartreuse avec les apprentis de la promotion 2015-2017 pour une session de formation sur la dramaturgie. Cette étape vise à approfondir les mécanismes de l’écriture dramaturgique des projets individuels de création destinés à être présentés dans l’espace public sous forme de maquettes à l’issue du cursus de dix-huit mois. Cette séquence de trois semaines consiste à développer l’écriture du texte ou du dispositif, permettant de poser les fondements du travail ultérieur : scénographie, mise en espace, direction d’interprètes.
Les intervenants, auteurs et dramaturges, accompagneront les apprentis par la transmission d’outils et leur regard sur l’élaboration du propos. Précédé d’une semaine d’atelier sur les ressorts de la construction dramaturgique avec Marie Reverdy, dramaturge, ce laboratoire permet de définir et d’affirmer des choix d’écriture et de mise en scène. Des restitutions scénographiées ou des lectures in situ clôtureront ce temps de formation. Marie Reverdy vient animer le salon de recherche.

FAI-AR – Formation supérieure d’art en espace public / Marseille

écrivain Dominique Cier
auteur, metteur en scène directeur de la compagnie Alligator, écrivain Frédéric Michelet
autrice, metteuse en scène, comédienne, directrice artistique de la compagnie Magma Performing Théâtre Nadège Prugnard
et les seize apprentis de la promotion 2015-2017 de la FAI-AR :
Inti Agudelo Echeverry, Alexander Aleman Villareal, Mélusine de Maillé, Vladimir Delva, Ji In Gook, Maud Jégard, Hyunji Jung, Elsa Ledoux, Juhyung Lee, Julia Loyez, Nadine O’Garra, Valentine Ponçon, Keyla Ramos Barea, Julie Romeuf, Bastien Salanson, Zelda Soussan

Salon de recherche avec la FAI-AR
L’espace public comme médium artistique, entre support et matière par Marie Reverdy. Conférence donnée dans le cadre de l’atelier de recherche et création de la FAI-AR. L’espace public n’est pas un médium neutre. En effet, s’il est une invitation à la créativité artistique - support autant que matière pour l’art – il est également espace de la quotidienneté, territoire identitaire, lieu ou, au contraire, non-lieu. Comment, alors, ne pas l’interroger pour tenter d’établir les bases d’une méthode dramaturgique qui lui serait spécifique ?
Marie Reverdy est dramaturge. Son exercice de la dramaturgie se concentre essentiellement sur les formes du théâtre contemporain. Elle est collaboratrice artistique auprès de plusieurs compagnies et enseigne la dramaturgie à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.