Compagnie Vertical Détour

  • Compagnie Vertical Détour © DR

Comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer le réchauffement climatique

...Comme cela était prévisible, le temps et l’écriture m’ont emmené ailleurs. Les navigations à vue sont plus excitantes que les routes tracées. En cherchant des canards au Groënland, j’ai trouvé des Vikings, et les uns et les autres sont devenus, grâce aux satellites, objets de conférences cartographiques en guise de spectacle. Et puis la glace a investi mon salon international ou l’inverse, la moquette et les poufs sont partis au Groënland et j’ai finalement été invité sur un bateau de croisière internationale en route pour le pôle Nord. Comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer le réchauffement climatique est le spectacle de ce bateau. Je mettrai en scène ses lignes, ses pôles, ses flux, ses tensions, ses seuils, ses frontières, sa dynamique interne, en utilisant différents instruments tels que la mise à distance, la délimitation, le franchissement, l’emplacement et le globe. Cette nouvelle résidence à la Chartreuse permettra de finir l’écriture et la conception de ce spectacle et d’expérimenter la possibilité de passer d’un espace à un autre sans se cogner. F. F.

Compagnie Vertical Détour / Frédéric Ferrer (Île-de-France)

Auteur metteur en scène Frédéric Ferrer
Scénographie et costumes Anne Buguet
Scénographie et lumières Olivier Crochet
Son Pascal Bricard
Actrices et acteurs Astrid Cathala, Pierre Grammont, Catherine Lenne, Benjamin Nicolas, Karen Ramage, Stéphane Schoukroun
Assistanat Lila Fondrat
Production, diffusion Lena Le Tiec
Communication, partenariats Vanina Montiel

Production Vertical Détour. Coproduction (en cours) domaine d’O, Montpellier, Région Île-de-France, Département de la Seine-Saint-Denis. Avec le concours de la Chartreuse - CNES.

La compagnie Vertical Détour est en résidence à l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard (93).
Ce spectacle a été imaginé suite à une première résidence d’écriture à la Chartreuse en mars 2010 et à un travail sur le changement climatique au Groënland dans le cadre d’un partenariat avec l’Observatoire de l’espace du CNES (qui a donné lieu à la présentation de Les Vikings et les satellites lors des 37es Rencontres d’été de la Chartreuse).

Création du 17 au 19 mars 2011 au domaine d’O à Montpellier.