Compagnie Transfictions / Marie-Laure Cazin

  • Transfictions © Marie-Laure Cazin

Les Crises Magnétiques - Living Cinema 2

Les Crises Magnétiques est une fiction qui se construit simultanément sur scène et à l’écran. Les deux dimensions, scénique et cinématographique, forment l’idée d’un film global, dont le montage intègre une partie variable jouée par des interprètes sur scène. Les personnages à l’écran, débarqués sur une île après une catastrophe, invoquent des personnages du passé, dont Mesmer, inventeur du magnétisme animal, qui évoluent sur le plateau. Ces derniers font varier le déroulement de la fiction par le biais de capteurs de mouvements, changeant sans cesse l’ordre des plans, les cadrages, les bruitages et modifiant ainsi inconsciemment le futur.

Les Crises Magnétiques est un « Living Cinema », défini par Marie-Laure Cazin comme une forme cinématographique qui intègre dans sa réalisation une partie live, variable et interactive. L’interactivité peut exister entre des interprètes sur scène et le film ou bien entre le public et le film. Les éléments modifiés ou variables concernent la grammaire cinématographique : la vitesse, l’étalonnage, le montage, le bruitage, le cadrage et les mouvements de caméra.

Compagnie Transfictions / Marie-Laure Cazin (Nord-Pas-de-Calais)

Auteur, réalisatrice, metteuse en scène Marie-Laure Cazin
Metteur en scène associé Vincent Roumagnac
Production et suivi technique Isabelle Böhnke

Le projet a obtenu l’aide à la maquette du Dicréam (juillet 2010).
En partenariat avec La Condition Publique. En coproduction avec La Filature, Scène nationale de Mulhouse.
Avec le concours de la Chartreuse - CNES.