Compagnie Coatimundi

  • Ainsi fut-il © Catherine Krémer

Ainsi fut-il (titre provisoire)

projet de spectacle visuel basé sur le jeu combiné d’objets, de marionnettes et de comédiens / pour adultes et adolescents
« Nous sommes des tisseurs de signes comme ces Indiens
dont la tradition, l’histoire, la philosophie sont inscrites
dans les motifs de leurs tissages et broderies… »
 
Ainsi fut-il est une quête d’identité. Un homme et une femme se rencontrent à l’endroit où ils ont passé leur enfance et se reconnaissent.
Dans le passé, leurs familles ont été séparées par un drame. En se racontant, ils donnent cohérence à une histoire dont le sens leur a jusqu’alors échappé.

Compagnie Coatimundi (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

écriture, réalisation plastique (costumes, décors, marionnettes), jeu Catherine Krémer et Jean-Claude Leportier

création lumière Odilon Leportier
vidéo Marie Delaruelle
composition musicale Vincent Crépin
assistantes Élisabeth Neva et Marion Pirault

Les auteurs, Catherine Krémer et Jean-Claude Leportier, comédiens et marionnettistes, ont vécu et travaillé pendant dix ans en Amérique latine, principalement au Mexique. La littérature latino-américaine a eu une influence décisive sur leur travail, plus précisément le courant du réalisme magique (Gabriel García Márquez avec Cent ans de solitude… entre autres) qui est pour eux une juste métaphore du langage marionnettique. La fiction est-elle un moyen d’évasion de la réalité ou un détour pour aller au plus près de son essence ?
L’écriture de Catherine Krémer et Jean-Claude Leportier prend en compte l’objet marionnette comme sujet, sa matérialité, ses interférences avec le jeu des comédiens marionnettistes. Une écriture chorégraphique pour gestes, objets, images, musiques… entre le plateau et l’atelier, pour préparer un spectacle qui se passera de mots.

Avec le soutien du Vélo Théâtre, Apt, de L’UsinoTOPIE, Villemur-sur-Tarn (résidence en mai), de la Chartreuse-CNES.