Compagnie Claude Buchvald

  • Erotokritos © Pierre Zanzucchi

Erotokritos

de Vitzentzos Cornaros (José Corti Éditions, 2007)
Traducteur Robert Davreu (en collaboration avec Louisa Mitsakou, Klairi Mitsotaki et Constantin Bobas)

Ce projet s’inscrit dans la recherche menée par la metteuse en scène et chercheuse Claude Buchvald à l’Université Paris 8 - Le choc des langues - qui confronte des acteurs de langues différentes à une même œuvre dramatique, dans son écriture originelle et ses traductions. L’orientation générale consiste en la prise en charge sur un mode choral par un groupe d’acteurs, chanteurs, musiciens du texte d’Erotokritos qui a connu toutes sortes d’états successifs, passant de l’écrit à l’oralité, venant de l’occitan médiéval pour migrer vers le crétois du XVIIe siècle et récemment traduit en français moderne.

« Nous nous appuierons sur cette version française pour reparcourir le poème dans toute la richesse de ses harmoniques en le restituant à l’oralité et à l’espace. Initiée lors d’un précédent séjour en avril 2011 dans les espaces de la Chartreuse, cette recherche va s’enrichir d’un travail sur la scénographie et la lumière avec une place plus grande donnée à la musique, au chant et aux divers univers sonores et vocaux s’emparant de l’espace et des corps en une chorégraphie élaborée. »

Compagnie Claude Buchwald (Île-de-France)

Metteuse en scène Claude Buchvald
Compositeur Yiannis Plastiras
Collaborateur à la dramaturgie Constantin Bobas
Scénographe Laurent Peduzzi
Costumes Claude Buchvald et Sabine Siegwalt assistées d’Anna Rizza
Régie générale Marc Labourguigne
Éclairagiste Paul Beaureilles
Comédiens Benjamin Abitan, Mario Bastellica, Anne de Broca, Marjorie Efther, Hélène Liber, Nelson-Rafaell Madel, Claude Merlin, Irina Stopina, Céline Vacher

Coproduction Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau, Compagnie Claude Buchvald, Théâtre de Nîmes, Théâtre de l’Archipel – Perpignan, Théâtre Jacques-Coeur – Lattes - Port Ariane. Avec le soutien du LABEX Arts-H2H et de la Chartreuse-CNES. En collaboration avec le colloque Pôle Méditerranée. Production déléguée Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau avec le concours de Prima donna.

Création du spectacle au Théâtre Jacques-Coeur à Lattes en novembre 2012.