Aurélie Namur

  • Aurélie Namur © Yannick Guégan

Souliers Rouges

Je suis née dans un minuscule village berrichon. De nature très timide, j’ai grandi dans le silence de la lecture. Après Hypokhâgne, Khâgne, j’interromps mes études de lettres modernes à la Sorbonne, virevolte et rencontre le théâtre. J’entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (promotion 2004), deviens comédienne dirigée par Guillaume Vincent, Leyla-Claire Rabih, Christian Benedetti, Muriel Mayette. En 2006 lors de l’École des maîtres avec Pippo Delbono, je rencontre Félicie Artaud avec qui je crée les compagnies Les Nuits Claires et Agnello au sein desquelles je joue et signe les textes. Pour écrire, j’aime investiguer le réel, en Amazonie, chez les Touaregs, dans les chambres mortuaires, les mosquées. J’aime aussi répondre à des commandes d’écriture, dernièrement Montagne (pour la danse/ groupe Noces) ou Lampédurêve (commande de Martine Combréas - Théâtre de Villeneuve-lès-Maguelone - Scène conventionnée en Languedoc-Roussillon). Pour mon dernier texte, Isabelle 100 visages (création en janvier 2015 dans plusieurs théâtres de la région Languedoc-Roussillon et notamment à l'Archipel - Scène nationale de Perpignan) j'ai reçu une bourse de la Région Languedoc- Roussillon. Je viens à la Chartreuse pour terminer une pièce pour enfants qui parle de "souliers fous" et dont j’espère, enfin, trouver le titre…
Ce texte est une refonte totale des
Souliers rouges d'Andersen, et un conte tragi-comique à la fois cruel et salvateur.

Aurélie Namur est éditée chez Lansman.

Après la résidence ... 

Après avoir reçu l'aide à la création de la Drac Occitanie, le spectacle Souliers Rouges poursuit sa tournée notamment au festival de théâtre de Noël à Thuir (près de Perpignan) dimanche 18 décembre 2016 à 17 heures.